Une mission de la Francophonie était à la Commission Nationale des Droits de l'Homme et des Libertés le 21 septembre dernier.
Objectif : apprécier le niveau d'organisation des élections et identifier les besoins de notre pays en la matière.