Mme Cyrille BECHON et M. METUGE Manfred AKAME qui matérialisent l’accord entre les deux structures

Une convention de partenariat a été signée le 14 septembre 2018 à Yaoundé entre la CNDHL et l’organisation de la société civile Nouveaux Droits de l’Homme. Cette convention porte sur le projet d’amélioration de l’accès à la justice pénale au Cameroun. Ce projet est financé par l’Instrument Européen de Démocratie et de Droits de l’Homme.
Cette cérémonie s’est tenue dans la salle de conférences de NDH Cameroun, en marge de la conférence marquant la célébration de la Journée Internationale de la Démocratie avec pour thème « Droit pénal, élection et paix ». Le Programme d’Amélioration de l’Accès à la Justice Pénale (PAAJP) qui a pour objectif global de contribuer au renforcement de l’Etat de droit au Cameroun à travers un meilleur accès à la justice pénale, est construit  autour d’un assemblage cohérent de solutions à des problèmes clairement identifiés et ayant des effets négatifs réels sur la jouissance des droits fondamentaux, limitant ainsi l’accès à la justice pénale.
La délégation de la CNDHL qui a pris part à cette cérémonie était conduite par M. Metuge Manfred Akame, Représentant du Président de la CNDHL, et comprenant aussi M. Nonetchoupo Gabriel, Chef de la Division de la Protection et de la Promotion à la CNDHL, ainsi que des cadres du Service de la Coopération, de la Cellule de la Communication et de l’Unité d’Observation, Investigation et Alerte.