C’était jeudi 28 mai 2020, que l’esplanade de la Prison Principale de Mbalmayo servait de cadre pour la cérémonie de remise solennelle des dons destinés aux prisonniers de ladite prison.
Présidé par le Prof. James MOUANGUE KOBILA, Président par Intérim de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, cette cérémonie est une opération de renforcement du dispositif barrière de lutte contre la propagation du Coronavirus en milieu carcéral.
Dans son propos introductif, M. IPUNI MBODY, Régisseur de la Prison Principale de Mbalmayo, en souhaitant la bienvenue à ses invités n’a pas manqué de rappelé les conditions difficiles de vie dans les Prisons en général et a loué cette initiative de la CNDHL qui leur permettra de renforcer les mesures barrière dans ce centre pénitencier où aucun cas de maladie à Coronavirus n’a encore été détecté à ce jour. 
Prenant ensuite la parole, le Secrétaire Général du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun a salué la Coopération avec la CNDHL et a souligné que son Institution s’intéresse davantage à de telles initiatives qui concernent aussi les jeunes détenus. Il a exhorté les concernés à faire bon usage de ces dons et à continuer de respecter les mesures barrière déjà établies au sein de leur prison.
Le Président par Intérim de la CNDHL, dans son mot de circonstance, a précisé que cette opération de remise des dons du PNUD par la CNDHL concerne également cinq autres Prisons du pays. Après les Prisons Centrale et Principale de Yaoundé, c’est au tour de la  Prison Principale de Mbalmayo de recevoir ces dons qui viennent en complément du Décret n° 2020/193 du 15 Avril 2020  du Chef de l’Etat, portant commutation et remise de peines et qui a permis de réduire le nombre de détenus en milieu carcéral. Le message que porte la CNDHL à Mbalmayo est celui de la prudence par la prévention en invitant tout le monde à  respecter les mesures barrière prescrites par le Gouvernement.
Ce don spécial du Programme des Nations Unies pour le  Développement (PNUD) au Cameroun a ensuite été  remis à main propre au Régisseur de la Prison en présence du Secrétaire Général du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun, du Secrétaire Général de la CNDHL,  des Représentants des détenus, du personnel de l’Administration Pénitentiaire et des médias.
Ce matériel était composé de 10 dispositifs de lavage des mains de 40 litres avec couvercles et robinets, 09 cartons de savon en morceaux Azur, 02 pulvérisateurs à dos, 01 sac de chlore, 05 combinaisons adultes, 260 litres de gel hydro-alcoolique, 260 détergents d’un kilogramme Blu, Madar, Saba, Omo, 130 litres d’eau de javel, 520 cache-nez pour adultes, 150 gants en latex et 01 thermo flash.
Le Président par Intérim, à la fin de son propos, a exprimé ses remerciements au Ministre d’Etat, Ministre de la Justice Garde des Sceaux, ainsi qu’au Ministre Délégué auprès du Minjustice chargé de l’Administration Pénitentiaire pour les facilités offertes à la CNDHL en vue de la réalisation de cette opération sanitaire et au CNJC pour son partenariat.
Pour conclure, il a précisé que le droit à la protection de la santé s’est transformé depuis quelques temps en « obligation de rester en santé et de préserver sa santé et celle des autres », aussi a-t-il recommandé le strict respect des mesures barrière et un usage approprié des dons gracieusement offert par le PNUD.